Tendance : Les Huiles Essentielles

Tendance : Les Huiles Essentielles

Le-Cuisinier vous présente aujourd’hui une nouvelle tendance : La cuisine aux huiles essentielle.
Peut-être en avez-vous déjà entendu parler? Ou peut-être pas ?
C’est une cuisine encore assez discrète, bien qu'on trouve de plus en plus d'ouvrages sur ce sujet depuis ces dernières années.
 
Pourquoi s’y intéresser ?
Parce que c’est pratique : Toujours à portée de la main et peu encombrants, les petits flacons d’huiles essentielles permettent de remplacer, hors saison, les fleurs et les herbes fraîches : lavande, basilic, aneth…
Ou même les fruits et les épices : agrumes, gousses de vanille…

Parce que c’est écologique : Les huiles essentielles sont une alternative naturelle aux arômes artificiels.

Parce que c’est aussi économique : une seule goutte par plat suffit.

Un petit flacon coûte en moyenne moins de 10 €
1 ml d’huile essentielle = 20 gouttes environ.

Parce qu’on est curieux : La cuisine aux huiles essentielles permet des expériences étonnantes.
Parce qu’elles sont concentrées, les huiles donnent aux préparations une saveur et une profondeur qui ne ressemblent pas à celles apportées par les épices en poudre, les zestes d’agrumes ou les herbes séchées.
  

 Il est cependant nécessaire d’observer quelques précautions :
Tout d’abord, utilisez des huiles essentielles bio destinées à la cuisine.
Comme ces huiles sont très concentrées, les femmes enceintes ou allaitantes, les bébés et jeunes enfants ne doivent pas en consommer.  
Il ne faut pas non plus les utiliser pures.

Elles doivent toujours être diluées dans une substance liquide grasse et/ou sucrée : miel, huile, sirop de céréale, pâte à gâteau…

L’eau, le bouillon ou le lait ne sont pas suffisants, il faut obligatoirement une matière sirupeuse ou grasse.
Il ne faut pas avoir la main lourde.

Le dosage s’effectue à la goutte près ! Une goutte de trop et le plat est immangeable.

En cas de doute sur le dosage, ne comptez qu’une goutte.
Pour des huiles essentielles puissantes telles que la cannelle, le gingembre et la menthe, ne pas dépasser une goutte d’huile par plat.

Les huiles essentielles sont toujours au top de leur saveur consommées sans cuisson, mais rien ne vous empêche de les incorporer dans une pâte à gâteau, par exemple.
Ou encore dans les compotes, hors du feu, une fois la cuisson terminée.

En version sucrée, dans les confitures, attendez le dernier moment pour délayez l’huile essentielle dans une cuillerée à soupe de la confiture, avant de bien remuer toute la préparation puis de mettre en pots.

Pour réaliser une salade de fruits parfumée, il suffit de délayer une huile essentielle dans du miel ou du sirop d’agave, par exemple, avant de napper les fruits avec ce coulis.

Pour parfumer vos crèmes brûlées, délayez l’huile essentielle dans les jaunes d’oeuf.


En version salée, vous pouvez aromatiser une mayonnaise avec l’huile essentielle de citron, mais aussi de basilic, d’aneth…
Pour donner un petit goût inédit à votre purée maison, vous pouvez ajouter une goutte d’huile essentielle une fois la cuisson terminée, en la diluant dans une cuillerée d’huile d’olive.

Enfin, l’utilisation la plus facile se situe au niveau des sauces salades et des marinades, car il suffit de diluer l’huile essentielle dans l’huile de la recette. 
Tendance : Les Huiles Essentielles

 

Le-Cuisinier en partenariat avec TOC a testé pour vous l'huile essentielle d'orange douce dans un cocktail plein de soleil et de vitalité.
Le cocktail orange et pamplemousse.
Pour 2 personnes, il vous faut  :
8 oranges à jus
 
1 pamplemousse rose
5 gouttes d’Huile Essentielle d’Orange douce

Pressez les fruits au presse-agrumes.
Dans un pichet, versez le jus et ajoutez les gouttes d’huiles essentielles d’Orange douce.
Mélangez et servez aussitôt.
 

 

Retrouvez toutes nos recettes à base d'huiles essentielles.

Donnez votre avis sur le dossier Tendance : Les Huiles Essentielles

Utilisez le formulaire ci-dessous pour laisser un commentaire sur le dossier Tendance : Les Huiles Essentielles.
Essayez d'être pertinent et évitez les propos limités à "J'aime" ou "Je n'aime pas". Étoffez un peu votre commentaire. Le style SMS ne sera pas toléré.


/ 5



Nos autres dossiers de la catégorie Tendances :