Zoom sur un ingrédient : le Chocolat

Zoom sur un ingrédient : le Chocolat

Un peu d'histoire :

Les origines

Selon les botanistes, le cacaoyer poussait déjà à l'état sauvage dans les régions tropicales de l'actuelle Amérique du Sud depuis 4000 ans avant J-C. Considéré depuis le début comme une boisson divine (surtout par les Aztèques), le cacao impliquait des cérémonies religieuses tout au long de sa culture. A leur époque, on préparait le cacao de la façon suivante :

  • Les fèves sont asséchées puis broyées.
  • La farine ainsi obtenue est transformée en pâte, qui part la suite, est elle-même diluée dans de l'eau chaude avec du piment
  • Ensuite, on agite la boisson, on l'écume et on la rend mousseuse au moyen d'un moulinet

La rencontre des européens avec le cacao

En l'an 1519, Hernan Cortes débarque chez les Aztèques. Il est alors accueilli par le dernier empereur aztèque, Moctezuma. 
Cortes, considéré comme un dieu par les aztèques, se voit offrir par leur empereur un immense plant de cacaoyers. 
Privés de leur nourriture habituelle, les espagnols s'habituent au cacao (qu'ils trouvent très amer au début) et décident d'en planter en Haïti, dans leur colonie de Trinidad.

Peu à peu, les espagnols ont l'idée de mélanger le cacao avec du sucre, de la cannelle et de la vanille pour en atténuer l'amertume. Il devient alors la boisson populaire des conquérants du nouveau monde et se consomme dans des établissements spécialement prévus à cet effet : les chocolaterias. De même, au fur et à mesure de leur essais avec le cacao, ils découvrent qu'il peut aussi bien se consommer chaud, idée qui n'était jamais venue à l'esprit des aztèques. 
Il faut tout de même attendre l'année 1585 pour que les premières cargaisons de fèves de cacao parviennent en Espagne. Malgré ce lien commercial établi, le cacao se développe principalement dans les Antilles et en Amérique du Sud.

Le chocolat s'étend tout d'abord dans les Flandres et aux Pays-Bas en Europe (terre espagnoles à cette époque). 
Le chocolat n'arrive en France qu'au alentour de l'année 1609, avec les émigrants juifs chassés d'Espagne et du Portugal. Ils s'installent à Bayonne et en font un des principaux centre de production de chocolat en France. 
Il a fallut attendre l'année 1615 pour le chocolat arrive réellement en France. Il arriva en même temps que Anne d'Autriche, fille du roi d'Espagne et nouvelle compagne du roi Louis XIII.

Les vertus du chocolat :

Déjà à l'ère des aztèques, le chocolat avait la réputation d'être un excitant sexuel. Ceci s'explique en partie par le fait que la boisson était préparée avec du piment, du poivre et des clous de girofle. 
De nos jours, le terme d'excitant sexuel n'est guère approprié. Il serait plus logique de parler d'aliment tonique...

De plus, il a été prouvé par des chercheurs de San Diego (Californie) que le chocolat entraînerait la sécrétion de substances ayant les même effets que le cannabis... Pas de quoi d'alarmer et traiter les férus de chocolat de drogués pour autant, car il ne faut pas moins de 11 kg de chocolat pour avoir des effets réellement visibles (pour une personne de 60 kg).

Passons maintenant à la composition à proprement parler du chocolat :

  • Saccharose
  • 600 mg de théobromine, un stimulateur du système nerveux et stimulateur cardiaque.
  • 20 mg de phénylethylanine, qui joue principalement le rôle d'anti-dépresseur.
  • 70 mg de caféine
  • 30 mg de sérotonine, un anti-stress.
  • 2 mg de tyramine
  • phosphore
  • magnésium

Etant donné que le chocolat a quelques vertus "aphrodisiaques", il est souvent offert pour la Saint-Valentin.

Retrouvez toutes nos recettes à base de chocolat

Donnez votre avis sur le dossier Zoom sur un ingrédient : le Chocolat

Utilisez le formulaire ci-dessous pour laisser un commentaire sur le dossier Zoom sur un ingrédient : le Chocolat.
Essayez d'être pertinent et évitez les propos limités à "J'aime" ou "Je n'aime pas". Étoffez un peu votre commentaire. Le style SMS ne sera pas toléré.


/ 5



Nos autres dossiers de la catégorie Zoom sur un ingrédient :